TRANSYLVANIA

BAROQUE HONGROIS | CODEX KÀJONI

 

À l’austérité des églises de Transylvanie, Kàjoni préfère les tavernes ou il rencontre les tarafs (musiciens tsiganes). C’est à leur contact qu’il s’imprègne de la culture traditionnelle hongroise.

Le Codex Kàjoni est donc un précieux arrêt sur image de ce qu’était la musique en Europe au XVIIème siècle. Il contient non seulement la musique des grands compositeurs contemporains et passés (Monteverdi, Schütz et d’autres) mais aussi de la musique populaire profane.

Trois siècles avant Kodàly et Bàrtok, Jànos Kajoni débuta la grande recherche autour des musiques de l’est européen, empreint d’un multiculturalisme inédit dans l’histoire de la musique. 


L’ensemble ZENE présente un programme inédit autour du Codex Kajoni.  Très attaché à ses racines franco-hongroises, Bruno Kele-Baujard a entrepris une vaste recherche musicologique afin de recréer la musique baroque populaire du XVIIe siècle dans ce qui était à l’époque le Royaume de Hongrie. Se basant sur le Codex Kajoni, il a pour volonté de réécrire et arranger cette musique oubliée.

Kàjoni Jànos (1629-1687)

Extraits du Codex Kàjoni

 

RESTEZ INFORMÉ

Inscrivez vous afin de recevoir nos Newsletter

© 2019 Copyrights Ensemble ZENE · Tous droits réservés